Le 4 juillet dernier, l’Agence spatiale canadienne (ASC) a dévoilé les deux nouveaux astronautes, sélectionnés parmi 3 772 candidats : Joshua Kutrik et Jennifer Sidey.

Après un long processus d’un an, l’ASC a finalement recruté les 13e et 14e astronautes de l’histoire du Canada. Ces recrues font partie de la nouvelle génération d’explorateurs spatiaux, peut-être appelés un jour à partir au-delà de la Station spatiale internationale, sur la Lune ou même sur Mars!

joshua-kutryk225Joshua Kutrik :

Expériences : Pilote d’essai expérimental et pilote de chasse pour les Forces armées canadiennes à Cold Lake (Alberta).

Lieu de naissance : Fort Saskatchewan, Alberta.

Études : Titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique et détenteur de trois maîtrises universitaires!

Il voulait devenir astronaute parce qu’il a toujours été fasciné par l’espace. Il croit que l’exploration spatiale peut aider à rendre le monde meilleur et, surtout, il veut aider l’humanité à élargir ses horizons.

 

Jennifer Sidey : jennifer-sidey225

Expériences : Ingénieure en mécanique. Elle était chercheure dans le domaine de la combustion et chargée de cours au Département de génie de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni.

Lieu de naissance : Calgary, Alberta.

Études : Elle possède un baccalauréat en génie mécanique avec spécialisation de l’Université McGill, à Montréal, et un doctorat en ingénierie de l’Université de Cambridge.

Elle rêvait de devenir astronaute pour contribuer à l’avancement de la science, pour le bien de la société et pour inciter des jeunes de tous horizons à réaliser leurs ambitions en sciences et en génie.

 

Des jeunes curieux et chanceux…

 nouveaux astronautes enfants560

Lors de la conférence de presse, des jeunes de 5 à 10 ans ont pu leur poser des questions. En voici  quelques-unes  :  

Ce que vous avez le plus aimé/détesté du camp d’entraînement?

Joshua : La période de tests était amusante, mais très fatigante. La pire chose était d’attendre de savoir si j’allais réussir ou non, si j’allais continuer le processus ou non. C’était surtout une belle expérience et une bonne occasion de rencontrer les autres candidats.

Jennifer : Ce que j’ai le plus aimé, ce sont les gens que j’y ai rencontrés et avec qui j’étais en compétition. Ce sont des gens exceptionnels et je crois que je garderai contact avec eux pour toujours. Ce que j’ai trouvé difficile était l’intensité du concours. C’était test après test sans arrêt pendant un an.

Quand vous étiez jeune, rêviez-vous déjà d’être astronautes?

Joshua : Vers 5-6 ans, je savais déjà que je voulais devenir un astronaute! Mais j’ai aussi toujours eu d’autres buts comme piloter des avions et obtenir beaucoup de diplômes. J’aime l’école et m’instruire.

Jennifer : Oui, quand j’étais petite, j’étais déjà motivée à devenir astronaute. Nous avions des astronautes canadiens inspirants. La géologie m’a d’abord intéressée, mais j’ai rapidement évolué vers l’ingénierie afin d’éventuellement devenir astronaute.

Émilie Scott, 5 ans : Est-ce que c’est difficile de poser un drapeau sur Mars ou sur la Lune?

Joshua : Pour Mars, des robots ont déjà prouvé qu’ils pouvaient facilement creuser le sol. Mars est semblable à certaines zones désertiques de la Terre.

Jennifer : Pour la Lune, c’est un peu plus difficile, car c’est un mélange de roches dures et de sable, mais nous possédons des instruments pour le faire!

Quel est l’explorateur qui vous inspire le plus?

Joshua : Il y a beaucoup d’astronautes qui m’inspirent, comme Neil Armstrong. Mais comme explorateur terrestre, c’est Ernest Shackleton. Il a une histoire incroyable de force d’esprit, de motivation et d’instinct de survie. J’ai lu son livre sur l’Antarctique quand j’avais 10 ans et il était un héros pour moi.

Jennifer : Roberta Bondar, sans hésitation! C’est la première astronaute canadienne et elle a ouvert des portes pour toutes les femmes qui ont la même ambition.

Margaret McLauchlan, 6 ans : Quel est ton livre préféré sur l’espace?

Jennifer : Mon livre préféré est celui de Chris Hadfield, intitulé Guide d’un astronaute pour la vie sur Terre.

Quel est votre talent artistique?

Joshua : Quand j’étais jeune, je jouais du trombone, mais maintenant je joue un peu de guitare. Sur la station spatiale, il y en a une. Je ne sais pas si je vais en jouer, je suis plus un gars qui aime les travaux techniques et manuels.

Jennifer : J’aime beaucoup dessiner. Quand j’étais jeune, je faisais des bandes dessinées et j’aime encore cela. Je vous ferai peut-être un petit quelque chose, à vous les enfants du Québec, quand je serai dans l’espace un jour!

Texte : Janylène Boucher

Le ministre de l’innovation Navdeep Bains, les nouveaux astronautes Jennifer Sidey et Joshua Kutrik avec leur nouvel entraineur, l’astronaute Jeremy Hansen.

Le ministre de l’innovation Navdeep Bains, les nouveaux astronautes Jennifer Sidey et Joshua Kutrik, leur nouvel entraîneur l’astronaute Jeremy Hansen et le président de l’Agence spatiale canadienne, Sylvain Laporte.

Articles reliés