TAG_Facebook_Pixel
Choisis un thème!
Espace publicitaire

Fabrique ton parfum

11 mai 2017 - Les Débrouillards

Et si tu te transformais en artisan-parfumeur? Ouvre bien les narines, l’expérience va commencer…

Il te faut :

– De l’éthanol (alcool) à 95 %, en vente à la pharmacie
– 20 clous de girofle
– Une tasse à mesurer
– Une bouteille de verre avec un bouchon
– Une bouilloire (facultative)
– Un compte-gouttes (facultatif)

Voici quoi faire :

 1. Versse 200 ml d’alcool dans la bouteille.
 exp parfum 1
2. Ajoute les clous de girofle (lis l’encadré ci-dessous « D’autres parfums à essayer » pour d’autres substances).
Referme la bouteille et brasse-la pendant une dizaine de minutes.
 exp parfum 2
3. Laisse reposer ta mixture pendant une semaine afin de maximiser les résultats. N’oublie pas de brasser de temps en temps.
exp parfum 3
4. Au bout d’une semaine, dépose quelques gouttes du mélange aromatisé sur ton poignet, puis souffle doucement pour faire évaporer l’alcool. Une odeur agréable titillera tes narines.
exp parfum 4
5. Pour parfumer la pièce où tu te trouves, fais bouillir une tasse d’eau, verse-la dans un verre et ajoutes-y une vingtaine de gouttes de ta mixture.

D’autres parfums à essayer :

Tu peux extraire les molécules odorantes de plusieurs autres substances. Pour cela, remplace les clous de girofle par :
– Cinq bâtons de cannelle
– Des fleurs, par exemple plusieurs roses complètes (pas seulement les pétales)
– Des pelures d’agrumes (orange, citron, pamplemousse)
– Des aiguilles de conifères (sapin, épinette, pin)
– Des gousses de vanille

Attention, une substance à la fois! Quoique… tu pourrais mélanger pour voir!

C’est quoi le truc?

L’odeur des substances utilisées provient des huiles aromatiques qu’elles contiennent. Ces huiles sont insolubles dans l’eau. Autrement dit, l’eau est incapable d’arracher les molécules aromatisées de leur source végétale. C’est pourquoi on utilise l’alcool.

Dans l’alcool, les huiles se dissolvent sans problème. Ce procédé d’extraction est très répandu dans les parfumeries pour fabriquer divers parfums à base de fleurs. Lorsque tu appliques ton parfum sur ton poignet, la chaleur de ton corps fait évaporer l’alcool et libère les composés parfumés.

Texte: Yannick Bergeron
Photos: Laurence Labat
Merci à la Débrouillarde: Josianne Lévesque

Cette expérience est tirée du magazine Les Débrouillards, Mars 2006.