Choisis un thème!
Espace publicitaire

Je craque pour le Glak!

11 janvier 2008 - Les Débrouillards

Tu connais la slime? Voici la recette du Glak, un produit tout aussi étrange qui aura un effet monstre sur tes amis.
Il te faut :

– 100 ml de colle blanche liquide
– 65 ml d’eau du robinet
– 30 g de borax (borate de sodium) disponible en pharmacie (2 $)
– du colorant alimentaire de ton choix
– un bol à mélanger
– un verre transparent
– une cuillère à soupe
– une tasse à mesurer
Glak étape 1

Expérience nécessitant la présence d’un adulte.

Le borax est un produit irritant. Ne te frotte pas les yeux lorsque tu manipules le Glak. Et lave tes mains après l’expérience.

 

Le Glak décape les tables en bois! C’est la malheureuse découverte d’un Débrouillard qui a abîmé une table de cuisine d’époque. Yips!

1Dans le bol, verse 40 ml d’eau, cinq gouttes de colorant alimentaire et 100 ml de colle blanche. Mélange avec la cuillère jusqu’à ce que l’eau et la colle forment une seule substance (environ deux minutes).
Glak étape 1
2 Dans le verre, verse 25 ml d’eau. Ajoute 30 g de borax (2 cuillerées à soupe) et mélange bien. Verse tout le contenu du verre dans le bol à mélanger.
Glak étape 2
3Brasse vigoureusement avec la cuillère jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’eau dans le fond du bol (cinq à dix minutes). Au besoin, demande l’aide d’un ami. Voilà, tu viens de fabriquer du Glak ! On dirait un mélange de Jell-O et de mastic.
Glak étape 3
4Observe ce qui se produit quand :
• tu l’étires doucement puis brusquement.
• tu l’exposes 10 minutes au soleil.
• tu laisses tomber d’une bonne hauteur du Glak sur la table.Avec une paille, souffle de l’air dans une boule de Glak tiède.
Glak paille
Que se passe-t-il?
La colle blanche est composée d’eau et de petits groupes de molécules (vinyle alcool). Lorsque la colle sèche, l’eau s’évapore et les groupes de molécules se soudent les uns aux autres. Ils forment de longues chaînes appelées polymères (polyvinyle alcool). Un peu comme de longs spaghettis microscopiques.
Ces chaînes sont reliées entre elles par des sortes de ponts constitués d’atomes de bore provenant du borax. Certaines des liaisons chimiques avec le bore sont solides, d’autres, beaucoup moins.
Lorsque tu étires le Glak lentement, les chaînes glissent les unes sur les autres tout en restant reliées entre elles. Si tu tires d’un coup sec, les liaisons les plus faibles brisent… et le Glak se coupe en deux ! Heureusement, cela est réversible et les liaisons faibles se refont lorsque tu pétris ensemble les deux morceaux.
Polymères au menu
Les plastiques sont des polymères synthétiques fabriqués à partir du pétrole. Il existe aussi des polymères naturels. Par exemple, la cellulose des plantes et l’amidon.Lorsqu’on chauffe du lait, il se forme une mince pellicule à la surface. C’est un polymère de caséine.Pour faire de la gélatine ou du Jell’O, on mélange de la poudre à de l’eau chaude. Il se forme alors des longues chaînes de polymère entre lesquelles l’eau reste emprisonnée.

 

Ton Glak est trop collant? Ajoutes-y un peu de borax dilué dans de l’eau. Au contraire, ton Glak est trop sec ? Ajoutes-y un peu d’eau.

Texte: Yannick Bergeron
Photos: Laurence Labat
Merci au Débrouillard: Simon Leclair