Choisis un thème!

Un mini feu d’artifice

23 décembre 2008 - Les Débrouillards

Crée un feu d’artifice…dans ta maison!

Il te faut :

– du papier d’aluminium
– de la laine d’acier de type « moyen » sans nettoyant
– un bol en verre
– une bougie
– des ciseaux
– des pinces ou une fourchette
– des allumettes

Peut nécessiter la présence d’un adulte (manipulation de feu).

1 Étale quelques feuilles de papier d’aluminium sur une table. Au-dessus de cette surface, découpe un rouleau de laine d’acier à l’aide de ciseaux afin d’obtenir un morceau de 2 cm de largeur.
2 Étire un morceau de laine d’acier afin de bien écarter ses fibres.
Allume la bougie et remplis le bol d’eau du robinet. En tenant le morceau de laine d’acier à l’aide de pinces ou d’une fourchette, fais-le brûler au-dessus du bol d’eau pour plus de sécurité.

La combustion de l’acier est possible seulement si une grande concentration d’oxygène est présente à travers les fibres. On appelle cela « augmenter la surface de contact ».


Que se passe-t-il?
Lorsqu’il est soumis à une chaleur intense, l’acier émet une lumière jaune visible. La chaleur dégagée par la combustion de ce métal a généré assez d’énergie pour déclencher une nouvelle réaction chimique. Il s’agit de la production de lumière. On appelle ce phénomène « incandescence ». Il est à l’origine, par exemple, de l’éclairage produit par les ampoules électriques classiques à filament.

D’où vient la couleur des feux?
De nos jours, la coloration jaune des feux d’artifice provient de l’incandescence des sels de sodium. Les sels de magnésium produisent une intense couleur blanche. Quant à la lumière rouge, elle provient des sels de strontium. Ces mêmes sels se retrouvent dans les fusées éclairantes utilisées par les automobiles en cas d’urgence.

Les premiers feux d’artifice
Le mélange de produits chimiques pour fabriquer des feux d’artifice est un art ancien nommé pyrotechnie. Vers l’an 670, les Chinois ont mis au point les premiers feux d’artifice en s’inspirant d’armes rudimentaires qui projetaient du feu liquide sur les adversaires. Puis en Italie, en 1540, sont apparus les premiers feux colorés, après qu’on eût découvert que certains sels minéraux produisaient des effets de couleur en s’enflammant. La chimie du 20e siècle a permis de développer de nouveaux produits pyrotechniques plus performants.

 

Texte: Yannick Bergeron
Photos: Laurence Labat
Merci au Débrouillard: Cédrik Lebrasseur