Choisis un thème!

De l’adoption chez les kangourous

28 septembre 2015 - Les Débrouillards

En analysant l’ADN d’un groupe de kangourous, des scientifiques ont constaté que 3 % des petits n’avaient pas été élevés par leur vraie mère !

kangourous400

Photo : C. Le Gall. Payne

En temps normal, la femelle renifle tout jeune s’apprêtant à se réfugier dans sa poche ventrale. Mais en présence d’un danger, la femelle accueille parfois un petit sans l’identifier. Dans la poche, le jeune s’imprègne de l’odeur de sa mère adoptive, ce qui pousse cette dernière à s’en occuper comme s’il était son propre rejeton. Cette découverte est étonnante, car l’adoption survient rarement chez les animaux en liberté. Et c’est une première chez les kangourous. Cette étude a été menée par des chercheurs australiens et québécois (de l’Université de Sherbrooke).

 

Texte : Élise Magnin