TAG_Facebook_Pixel
Choisis un thème!

Poésie incomplète

20 février 2014 - Les Débrouillards

7103_nelliganTHLe poème Soir d’hiver, d’Émile Nelligan, au complet.

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu’est-ce que le spasme de vivre
À la douleur que j’ai, que j’ai!

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire : Où vis-je? Où vais-je?
Tous ses espoirs gisent gelés :
Je suis la nouvelle Norvège
D’où les blonds ciels s’en sont allés.

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu’est-ce que le spasme de vivre
À tout l’ennui que j’ai, que j’ai!…

Source :
Œuvres poétiques complètes I : Poésies complètes 1896-1941, nouv. éd. entièrement refondue d’après l’éd. crit. de 1991, préparée par Réjean Robidoux et Paul Wyczynski, Montréal, Bibliothèque québécoise, 2007, p. 215.