Choisis un thème!

Une équipe de réfugiés à Rio

13 juin 2016 - Samuel Larochelle

Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’été, le 5 août prochain, 10 athlètes réfugiés entreront dans le stade Maracana, derrière le drapeau du Comité international olympique (CIO).
Ils suivront la délégation du Brésil à la toute fin. Ces réfugiés sont des personnes qui ont été obligées de fuir leur pays parce qu’ils n’y étaient plus en sécurité, à cause d’une guerre, d’une famine, d’attaques terroristes ou de menaces personnelles.

Comme les autres délégations, l’équipe des réfugiés aura des entraîneurs, du personnel de soutien et un chef de mission. Durant les cérémonies de médailles ou lors de leurs apparitions publiques, le drapeau olympique et l’hymne olympique seront utilisés.

Parmi les 10 athlètes réfugiés, on retrouve six athlètes inscrits aux épreuves d’athlétisme (cinq Sud-Soudanais et un Éthiopien). Deux Syriens participeront aux compétitions de natation et deux Congolais seront en action au judo. Les dix athlètes ont atteint les standards olympiques pour se qualifier dans leurs disciplines respectives.