Choisis un thème!

Viens voir l’ancêtre des Dummies

17 juillet 2015 - Laurène Smagghe

dummies225

Avant qu’il y ait des mannequins d’essai de choc, comment testait-on la sécurité des voitures?

On utilisait des cadavres. Mais cela posait des problèmes moraux et éthiques. De plus, chaque corps ne pouvant être utilisé qu’une fois, et étant toujours différent d’un autre, on ne pouvait pas vraiment avoir des données fiables d’un test à l’autre.

Certaines personnes faisaient des tests eux-mêmes. Le Colonel John Paul Stapp, par exemple, a été lancé à plus de 1 000 km/h et s’est arrêté en 1,4 seconde. Lawrence Patrick, chercheur en biomécanique, a subi 400 décélérations rapides. Avec ses étudiants, il n’hésitait pas à se faire percuter la poitrine, pour simuler l’impact du volant, ou à se faire frapper au visage par des marteaux pneumatiques.

On a aussi utilisé des animaux, comme des cochons, car leur structure interne ressemble à la nôtre, et ils pouvaient être placés dans un véhicule pour imiter notre position assise. Mais les différences entre les humains et les animaux ont fait que ces tests ont été arrêtés au début des années 1990.

Un premier mannequin a été créé en 1949 : Sierra Sam. Il était utilisé pour tester les sièges éjectables des avions. Puis un mannequin a été créé pour faire des essais de chocs dans les avions et les autos. Mais il ne ressemblait pas vraiment à un humain! Par la suite, des mannequins de plus en plus perfectionnés ont été construits, jusqu’à arriver à ceux utilisés aujourd’hui!

sierrasam
Voici Sierra Sam, le premier mannequin créé en 1949. Photo : Wikimedia Commons

 


QuepensestuMag