nobelLes lauréats des célèbres prix Nobel ont été dévoilés la semaine dernière. Depuis 1901, l’Académie des Nobel récompense chaque année les travaux exceptionnels de personnes ayant bénéficie le plus à l’humanité.

Les disciplines récompensées sont : physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature et paix.

Voici les lauréats en sciences.

Le Nobel de physique
Les ondes gravitationnelles existent!

Einstein avait vu juste avec sa théorie de la relativité! Les scientifiques Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne ont détecté les ondes gravitationnelles pour la première fois en 2015.

Il s’agit de petites ondulations de l’espace-temps qui se propagent dans l’Univers, comme des vagues à la surface de l’eau, mais à la vitesse de la lumière.

Les ondes gravitationnelles ont été produites par la fusion de deux trous noirs, situés à 1,3 milliard d’années-lumière de la Terre. Cette collision a produit des  vagues dans l’espace-temps qui ont atteint la Terre il y a seulement 5 mois. Les chercheurs les ont détectées grâce à l’instrument Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory).

À quoi ça sert? Un siècle après la prédiction d’Einstein, ces physiciens ont fait faire un pas de géant à l’astrophysique et aux mystères du cosmos. La détection des ondes gravitationnelles pourra notamment permettre de mieux connaître les trous noirs.

Le Nobel de physiologie et médecine
L’horloge biologique

Grâce à leurs travaux sur la compréhension de l’horloge biologique des êtres vivants, les chercheurs américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young ont été récompensés.

Par horloge biologique, on veut dire que ton corps est réglé au rythme du jour et de la nuit, comme les autres êtres vivants. D’ailleurs, c’est à partir de l’observation de mouches à fruits qu’ils ont découvert un « gène horloge ». Les chercheurs ont montré que ce gène permet la fabrication d’une protéine qui s’accumule dans la cellule au cours de la nuit, puis se dégrade pendant le jour. Une sorte de sablier.

Ce rythme qui se répète aux 24 heures, aussi appelé rythme circadien, est une fonction qui régule le sommeil, les comportements alimentaires, la pression artérielle et la température corporelle. Si l’horloge biologique se dérègle, nos corps sont plus exposés aux maladies.

À quoi ça sert?  Cette découverte, faite en 1984, a servi à identifier les troubles du sommeil. Elle a eu un impact dans le traitement de la dépression et des troubles bipolaires. Les résultats vont aussi aider à découvrir les conséquences de la lumière bleue véhiculée par les écrans sur le sommeil.

Le Nobel de chimie
Molécules 3D

Imagine voir un virus congelé dans un microscope super puissant. C’est ce que les inventeurs de la cryomicroscopie électronique ont fait. Grâce à cette méthode, Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (États-Unis) et Richard Henderson (Royaume-Uni) peuvent observer des biomolécules en 3D. Il s’agit de congeler un échantillon sans l’abîmer.

La cryomicroscopie électronique permet donc d’étudier des échantillons biologiques (virus, protéines) sans altérer leurs propriétés.

En 1975, la première image de protéine a été obtenue. Depuis, la technique n’a cessé de gagner en résolution.

À quoi ça sert? Cette technique révolutionnaire a entre autres accéléré le développement de médicaments.

 

Savais-tu que?

– Le chimiste suédois Alfred Nobel a légué sa fortune pour créer les prix portant son nom.
– Le plus jeune récipiendaire d’un prix Nobel : Malala Yousafzai. Elle avait 17 ans lorsqu’elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2014.
– Le plus vieux lauréat? Leonid Hurwicz a reçu le Nobel d’économie à 90 ans. Il a remporté cet honneur en 2007.

Les gagnants recevront leur prix le 10 décembre, date anniversaire de la mort d’Alfred Nobel.

Sources : AFP

Articles reliés