Choisis un thème!

Artistes au féminin

24 février 2020 - Charles Prémont

Même si on les connaît moins, des femmes d’exception ont marqué tous les domaines des arts à toutes les époques. En voici quelques-unes !

Miriam Makeba
1932-2008
MUSIQUE

Illustration : Bach

 

Miriam Makeba est une des musiciennes africaines ayant le plus marqué le 20e siècle. En 1959, sa carrière va plutôt bien là où elle est née, en Afrique du Sud. Elle décide tout de même d’aller aux États-Unis où elle prend position contre l’apartheid, le régime politique raciste qui sévit dans son pays.

La réaction ne se fait pas attendre. Dès 1960, l’Afrique du Sud la force à l’exil en lui refusant l’entrée au pays. En 1963, ses disques y sont interdits et on révoque son passeport. Elle ne pourra y revenir que 30 ans plus tard.

Malgré cette situation, Miriam Makeba deviendra une grande musicienne. Surnommée « Mama Africa », elle a marqué pour toujours le style qu’on nomme la « musique du monde ». Sa chanson « Pata Pata » a propulsé sa carrière à l’international. De nombreuses chanteuses ont reconnu avoir été influencées par elle. En 2015, l’artiste Jain a écrit une chanson intitulée Makeba pour lui rendre hommage.

Zaha Hadid
1950-2016
ARCHITECTURE

Illustration: Bach

 

D’origine irakienne, Zaha Hadid a su imposer son regard de femme dans un monde d’hommes. Architecte reconnue, mathématicienne et artiste, elle a imaginé des édifices impressionnants. Elle fut la première femme à remporter le prestigieux prix Pritzker que plusieurs considèrent comme le « Nobel » de l’architecture.

Parmi ses bâtiments célèbres, on note le Musée national des arts du 21e siècle (le MAXXI), à Rome, un tremplin de saut à ski à Innsbruck, en Autriche, une usine de BMW à Leipzig, en Allemagne, et une halte ferroviaire à Hoenheim, en France. Elle a aussi dessiné des ponts, des écoles, des meubles et des bottes… entre autres !

Yoko Ono
1933-
ART CONTEMPORAIN

Illustration : Bach

 

La Japonaise Yoko Ono est d’abord connue pour avoir été la compagne du célèbre Beatles John Lennon, mais c’est oublier qu’elle est une artiste à part entière ayant marqué l’art contemporain.

Poète, philosophe, artiste visuelle et conceptuelle, cinéaste, musicienne, Yoko Ono a touché à tout. Dans les années 1960, elle s’est détournée des oeuvres d’art traditionnelles. Elle préférait explorer des oeuvres construites avec l’aide des visiteurs de ses expositions. Ce faisant, elle voulait faire ressortir l’artiste en chacun de nous.

Malgré ses 87 ans, Yoko Ono continue d’être une artiste prolifique et une activiste pour la paix. C’est d’ailleurs pour cette cause qu’elle aura laissé sa marque sur la ville de Montréal en y tenant un « Bed-in for peace » (Au lit pour la paix) à l’hôtel Reine Élizabeth avec John Lennon en 1969.

Frida Kahlo
1907-1954
PEINTURE

Illustration : Bach

 

Elle est la peintre la plus connue du Mexique. Frida Kahlo est une féministe et une anticonformiste. Pour elle, les obstacles sont faits pour être renversés.

Victime d’un accident grave, elle devra passer beaucoup de temps sur un lit d’hôpital. C’est là qu’elle commence à peindre. Pour l’aider, sa famille fixe un miroir au-dessus de son lit : elle peut donc se prendre comme modèle. Cela marquera sa pratique puisqu’elle produira 55 autoportraits.

Comme elle a eu des problèmes de santé toute sa vie, ses toiles montrent souvent la souffrance physique ou psychologique. On y retrouve aussi des éléments de la culture mexicaine. Grâce à ses oeuvres, la « mexicanité » (le caractère particulier au Mexique) trouvera un écho aux États-Unis, en Europe et au-delà.

Depuis 2010, le billet mexicain de 500 pesos est désormais à son effigie et à celui de son mari, l’artiste Diego Rivera.

Sapphô
612 av. J.-C. – 580 av. J.-C.
POÉSIE

Illustartion : Bach

 

La poète grecque Sapphô choqua en écrivant sur son désir envers d’autres femmes. Même si l’homosexualité était mieux acceptée en Grèce à cette époque, c’était scandaleux qu’une femme l’exprime aussi ouvertement.

On dit d’elle qu’elle n’avait pas son pareil pour décrire le frisson de l’amour. Elle le compare à une brûlure, une métaphore qui aura traversé le temps jusqu’à aujourd’hui.

Le pape Grégoire VII, choqué par les écrits de la poète, aurait tenté de la reléguer aux oubliettes en 1073 en ordonnant qu’on détruise toutes ses oeuvres. C’était négliger à quel point elle avait marqué son temps : plus d’une centaine d’auteurs de l’Antiquité parlaient de Sapphô dans leurs textes.

Ainsi, Sapphô est devenue une véritable légende. Même si elle a vécu il y a près de 2 700 ans, on parle encore d’elle et de nombreux artistes s’en sont inspirés au fil des siècles.

Artemisia
Gentileschi
1593-1653
PEINTURE

Illustration : Bach

 

C’est une des peintres les plus connues du 17e siècle. Née à Rome, Artemisia avait un père artiste qui lui a appris le dessin et les rudiments de la peinture.

Dans l’Italie de la Renaissance, c’était très difficile pour une femme de mener une carrière d’artiste. Elle a réussi malgré tout, devenant la première femme admise à l’Académie des arts du dessin en 1616.

Dans ses oeuvres, elle montre souvent des corps féminins nus, ce qui était osé pour l’époque. Elle avait un avantage : Artemisia se servait probablement de son propre corps comme modèle ! Ses toiles montrent une perspective féminine dans une Italie où il n’y avait que des peintres hommes. Résultat : de puissants mécènes lui ont commandé des oeuvres représentant des femmes fortes et autoritaires qui n’ont pas peur des hommes.

Elle est de nouveau populaire aujourd’hui. En novembre 2019, un de ses tableaux s’est vendu sept millions de dollars !

George Sand
1804-1876
LITTÉRATURE

Illustration : Bach

 

Lors de son décès, le grand écrivain Victor Hugo aurait déclaré : « Je pleure une morte, je salue une immortelle ! »

Amantine Aurore Lucile Dupin, connue sous le nom de George Sand, a été la première femme française à pouvoir vivre de son écriture. Féministe, elle en a choqué plusieurs en adoptant un pseudonyme et des vêtements masculins pour propulser sa carrière. Elle avait bien compris que le métier d’écrivain était dominé par les hommes : elle en avait revêtu le costume.

George Sand était une femme libre qui a influencé sa société. Ses oeuvres prônent une plus grande égalité entre les sexes et les classes sociales. Elle a publié plus de 70 romans, en plus de correspondances, de pièces de théâtre et de nombreux articles ! Parmi ses écrits les plus célèbres, on trouve les romans Consuelo et Elle et lui.

Où sont-elles ?

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes dans l’histoire de l’art ? Est-ce parce qu’elles avaient moins de talent, que leurs oeuvres dérangeaient moins, qu’elles étaient moins passionnées ?

Bien sûr que non ! La réponse se trouve en grande partie dans le fait que ce sont les hommes qui, depuis de très nombreux siècles, dominent l’espace public, même dans les arts.

Et c’est loin d’être parfait aujourd’hui. Des études démontrent que nous avons souvent un biais inconscient qui tend à favoriser les artistes masculins. C’est pourquoi il faut continuer de combattre les préjugés et tenter de trouver des moyens pour atteindre un véritable équilibre.

Participe à notre concours Mon héroïne !

 

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

3 réponses à “Artistes au féminin”

  1. Joey dit:

    J’aime Zaha Hadid parce que j’aime l’ARCHITECTURE qu’elle a faite. C’est vraiment artistique.

  2. jah dit:

    J’aime Sapphô le plus parce qu’elle a inspiré plus de figures féminines et aide la communauté LGBTQ.

  3. swag dit:

    omg 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳