Choisis un thème!

Des chiens au nez fin!

23 février 2015 - Céline Lapointe

chien_nez225
Marvin et son maître Chris Zieminski cherchent des excréments d’orignaux, de caribous et de loups dans les forêts à proximité des sables bitumineux de l’Alberta. Photo : Center for Conservation Biology/Conservation Canines

On le sait, les chiens ont du flair. Ceux de l’organisme Conservation canine de l’Université de Washington, aux États-Unis, en ont un très spécial!

Ces chiens sont dressés pour renifler les excréments d’animaux menacés. Depuis 1997, 40 de ces toutous ont été entraînés à reconnaître l’odeur de caca d’une douzaine d’espèces d’animaux tels que le tigre, le cougar, la tortue de mer, le carcajou et même l’épaulard (on peut trouver du caca d’épaulard sur les plages)!

« Les crottes d’un animal peuvent nous en apprendre beaucoup sur son état physique, son niveau de stress, son alimentation, son habitat. Cela nous permet aussi de l’identifier avec précision. Toutes ces données nous permettent d’avoir une vision très précise de l’état d’une population animale », explique Sam Wasser, directeur du Center for Conservation Biology.

Le candidat idéal pour ce boulot malodorant? Un chien très excité qui adore jouer à la balle. Les entraîneurs utilisent sensiblement le même système de récompense que pour les chiens renifleurs de drogue. Mais au lieu de recevoir une friandise en échange d’un bon coup, les chiens du Conservation canine, eux, obtiennent le droit de jouer à la balle!