Choisis un thème!
Espace publicitaire

La ferme du futur, ça ressemble à quoi ?

24 mars 2021 - Émilie Senécal Léonard

Voici comment la ferme du futur pourrait nourrir l’humanité et lutter contre les changements climatiques.

En 2100, nous serons 11 milliards d’humains sur Terre. Comment nourrir tout ce monde ? Les agronomes inventent des solutions plus efficaces et moins polluantes. Énergies vertes, drones, granges intelligentes… la ferme du futur amorce un virage techno et écolo !

RESSOURCES PARTAGÉES

Pour consommer moins de ressources naturelles et moins d’énergie, les fermes feraient du troc avec leurs voisins. Ainsi, une usine partagerait ses surplus de chaleur et de CO2. Ce CO2 servirait à nourrir les plantes plutôt qu’à accroître l’effet de serre.

ÉNERGIES RENOUVELABLES

La ferme aurait son propre réseau électrique avec des panneaux solaires et des éoliennes. Les moteurs des tracteurs seraient électriques.

L’AGRICULTURE S’INVITE EN VILLE !

Dans des serres, laitues et fraises pousseraient les unes par-dessus les autres sans terre. Ces fermes verticales seraient jumelées à l’élevage de poissons, une technique qu’on appelle aquaponie. Et pourquoi ne pas couvrir tous les toits de potagers et de ruches d’abeilles ?

UNE NOUVELLE VIE POUR LES DÉCHETS

Aujourd’hui déjà, les excréments et les feuilles d’automne sont transformés en matière fertilisante pour les champs. Mais on pourrait en faire encore plus ! En France, un agriculteur a nourri ses plantes avec l’urine provenant des toilettes d’un grand festival. Quant au fumier, ses gaz de décomposition seraient brûlés pour chauffer les serres ou les étables.

PLUS DE PROTÉINES

Et si les grillons remplaçaient le boeuf dans ta tourtière ? Moins de rots de boeuf, moins de gaz à effet de serre ! En plus, ces insectes fournissent autant de protéines que le boeuf, tout en mangeant 12 fois moins qu’eux ! Les scientifiques tentent aussi de produire des poulets plus riches en viande, et des légumineuses mieux adaptées à certains climats.

ADIEU ENGRAIS DE SYNTHÈSE

Pour améliorer la croissance des plantes, on les arroserait avec un jus de bactéries et de champignons bénéfiques. Ce liquide nutritif préviendrait aussi les maladies.

CAMÉRAS

Elles analyseraient le comportement des animaux pour surveiller leur appétit ou détecter les grossesses ou les maladies. Le troupeau serait géolocalisé grâce à des collier connectés.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis: