Choisis un thème!

Les 10 sports d’hiver les plus rapides

18 décembre 2018 - Bruno Lamolet

1. Le ski de vitesse

Casque, bottes, combinaison, position et bâtons profilés, tout est pensé pour être le plus aérodynamique possible. Les skieurs se lancent du haut d’une pente très inclinée et laissent la gravité faire le travail. Ils atteignent 200 km/h en moins de 5 secondes, plus rapidement qu’une voiture de course de Formule 1. Le record, établi en 2016, appartient à l’Italien Ivan Origone : 254,958 km/h !

2. La planche de vitesse

Comme en ski de vitesse, l’aérodynamisme est la clé du succès. Le Français Edmond Plawczyk a atteint 203,275 km/h en 2015.

Tous les records de planche et de ski de vitesse ont été établis sur la piste ultrarapide de Vars, dans les Alpes françaises.

3. Le ski alpin

Sur les pistes les plus rapides, comme celles du Lauberhorn, à Wengen, en Suisse, les skieurs dépassent 140 km/h. Lors d’une compétition à cet endroit en 2013, le Français Johan Clarey est monté à 161,9 km/h. Il a cependant terminé la course en cinquième position.

4. Le bobsleigh à quatre

Les bobeurs descendent à environ 135 km/h. En 2017, sur la piste olympique très rapide de Whistler, en Colombie-Britannique, on a enregistré la vitesse plus rapide de l’histoire : 154,5 km/h, par l’équipe canadienne. Malheureusement, pas de médaille, ni de record mondial pour elle. C’était à l’entraînement, donc ça ne comptait pas !

5. La luge

Les lugeurs dépassent régulièrement 140 km/h, mais l’Autrichien Manuel Pfister détient le record à 154,0 km/h. Il l’a établi aux Olympiques de 2010, lui aussi sur la piste de Whistler. Malheureusement pour lui, c’était aussi à l’entraînement !

6. Le skeleton

dpa picture alliance/Alamy Live News

Au skeleton, on dépasse souvent 130 km/h. Le record appartient au Russe Alexander Tretyakov et à l’Allemand Sandro Stielicke : 146,0 km/h. Sur quelle piste ? Sans surprise, celle de Whistler, aux Olympiques de 2010 !

7. Le saut à ski

Le but, ce n’est évidemment pas d’aller le plus vite possible, mais de sauter le plus loin possible. Toutefois, la vitesse, ça aide à aller plus loin. Au décollage du tremplin, les sauteurs montent à 95 km/h, et même 105 km/h sur les plus gros tremplins.

8. La planche à neige

Dans les épreuves de course aux Olympiques, soit le slalom géant parallèle et le cross, les planchistes atteignent généralement 60 à 70 km/h, avec des pointes approchant 100 km/h.

9. Le patinage de vitesse

Après huit sports dont le moteur est la gravité terrestre, voici le premier sport à propulsion musculaire de cette liste ! En courte piste, les athlètes patinent à environ 40 km/h. Le record de vitesse moyenne appartient au Chinois Wu Dajing depuis 2018 : 45,47 km/h, au 500 mètres. En longue piste, la vitesse moyenne est plus élevée, environ 45 km/h. En 2009, l’Américain Shani Davis a patiné à la vitesse moyenne record de 54,20 km/h, au 1 000 mètres.

10. Le ski de fond

Les vitesses moyennes oscillent entre 20 et 25 km/h, selon les parcours. Curieusement, c’est semblable à celles du biathlon. Comment les biathlètes, avec leur carabine en bandoulière, skient-ils aussi vite que les fondeurs ? Les épreuves de tir permettraient aux muscles de se reposer et les parcours sont généralement plus faciles qu’en ski de fond.

 

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

Une réponse à “Les 10 sports d’hiver les plus rapides”

  1. Alexandre dit:

    Je vais aller faire le concours du mois de janvier, que se disent-ils les débrouillards du mois de janvier 2019 en hiver.