Choisis un thème!

Les drones : on te révèle 10 faits plus que surprenants !

24 septembre 2020 - Matthieu Fannière

Les drones sont télécommandés depuis le sol, parfois à des milliers de kilomètres de distance, ou bien ils se déplacent seuls, à l’aide d’un ordinateur de bord. Les militaires en utilisent depuis longtemps pour des missions de reconnaissance ou pour atteindre des cibles précises en toute discrétion. Aujourd’hui, tout le monde peut acheter un petit drone. Ils sont très pratiques pour prendre des photos aériennes ou simplement pour s’amuser.

Air-taxi

Pour éviter les embouteillages, pourquoi ne pas les survoler ? Vahana est un prototype de taxi-drone développé par le constructeur européen Airbus. Électrique et entièrement automatisé, il transporterait une seule personne. Il décollerait, planifierait son plan de vol et atterrirait tout seul.

Drôles d’oiseaux

La prolifération des drones inquiète les autorités du monde entier. En effet, ces petits engins survolent parfois des zones non autorisées, comme des aéroports ou des centrales nucléaires. Face à ces intrusions dangereuses, les stratagèmes de défense varient selon les pays : tirs au fusil, filets de protection, lasers… En Europe, des aigles sont dressés pour attraper les drones dans leurs serres puissantes et les rapporter au sol.

Bzzz

En anglais, le mot « drone » désigne aussi un faux-bourdon (abeille mâle). Ce nom est une référence à l’un des premiers drones, construit par l’armée britannique il y a plus de 80 ans et baptisé « Queen bee » (Reine des abeilles). De plus, le ronronnement de ces petits appareils évoque celui des abeilles mâles.

PigeonBot !

Après avoir minutieusement étudié les ailes des pigeons, des scientifiques américains ont créé PigeonBot, un drone télécommandé dont les ailes sont composées de 40 véritables plumes. Ce plumage facilite le vol plané, mais augmente surtout la souplesse des ailes, ce qui permet à l’engin d’effectuer des virages plus serrés, même à grande vitesse. Cette technologie pourrait avoir de nombreuses applications, notamment pour les vêtements, la médecine et l’aéronautique.

Vers l’infini, et plus loin encore !

Un Britannique a créé une machine volante composée de 54 drones. Assemblés entre eux puis accrochés à un support métallique, cet hélicoptère soulève jusqu’à 160 kilos ! Toutefois, son autonomie ne dépasse pas dix minutes. L’inventeur a tout de même réussi à s’élever à un peu plus de quatre mètres.

La tour perd le contrôle

En 2018, de mystérieux drones ont semé la pagaille à l’aéroport de Gatwick, près de Londres (Angleterre). De nombreux témoins ont affirmé les avoir vus à proximité des pistes, mais l’armée n’a pas réussi à en attraper un seul ! Pendant 36 heures, aucun avion n’a pu décoller et des centaines de vols ont dû être annulés. La police britannique n’a toujours pas mis la main sur les auteurs de cette mauvaise blague.

Des drones transporteurs de bulles de pollen

Face au déclin des abeilles, des scientifiques japonais ont trouvé un moyen original pour polliniser des arbres fruitiers : des drones survolent des vergers en projetant des bulles de savon. Ces bulles transportent des grains de pollen qu’elles déposent en douceur sur les fleurs des arbres.

Science discrète

Afin de pouvoir étudier les baleines sans les déranger, des biologistes font survoler les cétacés par un drone. Lorsque la baleine remonte à la surface pour expirer, le drone passe à travers son souffle pour récolter quelques gouttelettes : beaucoup plus pratique que de s’approcher d’elles en tendant une longue perche ! Dans ces échantillons, on trouve des sécrétions contenant de l’ADN* et des bactéries. Elles fournissent de précieuses informations aux biologistes sur l’identité et la santé des baleines.

* L’ADN est la molécule qui contient l’information génétique pour construire ton corps (la forme de tes dents, la couleur de tes yeux, de tes cheveux, etc.).

Sauvés par le drone

Au Vanuatu (Océanie), un enfant sur cinq vit dans un lieu difficile d’accès : impossible de s’y rendre en voiture ou en avion. Dans ces zones particulièrement éloignées, l’UNICEF (le Fonds des Nations Unies pour l’enfance) achemine des vaccins et des médicaments à l’aide de drones, car ceux-ci n’ont pas besoin de pistes d’atterrissage. Les produits sont conservés dans des boîtes isothermes remplies de glace. D’autres pays utilisent des drones pour retrouver des personnes disparues en montagne ou pour livrer rapidement des défibrillateurs ou des échantillons de sang sur les lieux d’un accident.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

6 réponses à “Les drones : on te révèle 10 faits plus que surprenants !”

  1. adam volt dit:

    Bah. J’ai peur des monstres sauf scp 😥

    • Dalton dit:

      Les drones peuvent être très dangereux, mais s’ils sont maniés par des personnes qui savent comment bien suivre les règles, ça pourrait être bien le fun.

  2. Justine dit:

    Wow! C’était très intéressant et surprenant!

  3. David Leblond dit:

    Est-ce que je peux m’abonner si je suis un enfant?

  4. David Poulin dit:

    Où est-ce que je peux avoir un drone?