Choisis un thème!

Pour les parents : Réactions – Coupures gouvernementales importantes pour plusieurs organismes de science

12 décembre 2014 - Les Débrouillards

Réactions – Coupures gouvernementales importantes pour plusieurs organismes de science. Les Débrouillards et l’Agence Science-Presse ont appris la fin de leur subventions gouvernementales. Pour en savoir davantage, vous pouvez lire l’article publié sur le site du Devoir.

Voici quelques réactions sur Twitter.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

6 réponses à “Pour les parents : Réactions – Coupures gouvernementales importantes pour plusieurs organismes de science”

  1. Grégoire Bourque - 10 ans dit:

    Je suis fan des débrouillards et je ne veux pas que le magasine ne soit plus publié. J’adore la science. Je suis même prêt à donner 20 dollars de mon argent de poche pour aider.

  2. Karine Saucier dit:

    Étant jeune, j’ai été abonnée pendant des années au magazine des Débrouillards, appelé à l’époque « Je me petit-débrouille ». Mes parents, ne travaillant pas dans le domaine des sciences, n’étant donc pas adéquatement outillés pour alimenter ma curiosité scientifique, ont cru bon d’opter pour ce moyen. Aujourd’hui, je suis biologiste, je termine actuellement une maîtrise en environnement-microbiologie et mes choix de carrière ont sans aucun doute été motivés par le fait qu’étant jeune, j’ai pu avoir accès à ce magazine de vulgarisation scientifique. Ça a servi de stimulation de départ, d’étincelle qui a fait naître des passions.
    Je songe à tous ces enfants (et adolescents – revue Curium) qui n’ont pas accès à une ressource de vulgarisation scientifique et qui, conséquemment, ne choisiront peut-être pas d’aller à l’université en sciences à cause d’un simple manque de stimulation. Quelle honte.

    Je suis une universitaire de première génération (première de ma famille à terminer un programme universitaire) et si je n’avais pas eu sous la main des œuvres de vulgarisation scientifique, je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. Dans un futur rapproché, je vais travailler dans mon champs d’études et je vais rapporter à l’état via mes impôts. Une personne éduquée, pensante, est une personne qui rapporte. Je ne peux comprendre qu’une poignée de gens, éduqués en plus (!), privent la société de demain des stimulations nécessaires à l’épanouissement de ceux qui ont les intérêts et capacités intellectuelles de réaliser de grandes choses.
    Une formation universitaire pour tous les parents n’est pas accessible à tous, une revue de vulgarisation scientifique, ne serait-ce que via une bibliothèque, oui.

  3. charlotte laurier dit:

    On veut que Les Débrouillards reste.

  4. Nathan 1o ans dit:

    Moi non plus je ne pouvais pas croire que toutes les revues Les Débrouillards allaient cesser parce que j’aime beaucoup l’humour des bandes dessinées, des articles impressionnants qui m’apprennent une nouvelle chose chaque fois!!!!!!!

    Je n’en croyais pas mes yeux.

    J’espère que cette revue va continuer d’exister encore longtemps!!!

    Merci!

    Nathan

  5. Zachary dit:

    «Au Québec, il faut préparer la relève.»

    «Nous avons une idée, on pourrait couper dans un magazine éducatif pour les jeunes !!!»

    -Gouvernement