Choisis un thème!

Un labo qui crée des tornades et des explosions ? Ça existe !

21 janvier 2021 - pauline maudelonde

On crée des tornades avec des moteurs d’avion ! On lance des poutres sur des fenêtres ! On simule des canicules avec des lampes ! Bienvenue dans le laboratoire qui teste la résistance des futurs bâtiments !

On a besoin d’une tornade avec des vents de 350 km/h.

– Pas de problème ! On va la créer avec notre moteur d’avion.

Drôle de conversation ?

Voilà pourtant ce qu’on entend au UL Laboratoire Canada Inc., un laboratoire spécialisé en enveloppe de bâtiments.

L’enveloppe, c’est tout ce qui enrobe un bâtiment : les fenêtres, les murs et les toits. Bref, tout ce qui le protège !  Bâtir des structures solides, durables, qui résistent à tout ou presque, c’est la mission des pros de ce labo !

Ces gens sont ingénieurs, électriciens, soudeurs, spécialistes en mécanique ou en hydraulique. En laboratoire, ils recréent les conditions climatiques extrêmes qu’affronteront les futurs bâtiments, et testent minutieusement tous leurs éléments d’architecture.

Leur objectif : trouver le point de rupture (là où ça casse, arrache, éclate), et ainsi établir des normes de construction fiables.

EXPLOSIONS EN LABORATOIRE

Pour tester sa résistance, on installe la fenêtre sur la paroi d’un caisson hermétique (une petite pièce construite exprès pour le test).  Un appareil injecte ou aspire de l’air dans le caisson.

Si on injecte de l’air, la fenêtre est poussée vers l’extérieur. Si on l’aspire, elle est attirée vers l’intérieur. L’aspirateur géant est relié à un ordinateur qui mesure les forces à l’oeuvre lors du test.

Le technicien Luc Boyer vérifie que tout est prêt, et c’est parti ! Ici, on simule la résistance d’une fenêtre avec des vents de 140 km / h. Résultat ? La fenêtre n’a pas éclaté ! Elle s’est déformée sous l’effet de la pression, mais a résisté jusqu’au bout. Test réussi !

TORNADES EN LABORATOIRES

 

Lors d’une tornade, les vents arrachent et soulèvent toutes sortes de matériaux qui finissent par être projetés sur les bâtiments.

Un « « 2 x 4 » » (une poutre de bois utilisée en construction) qui percute une fenêtre, ça donne quoi ? Pour le savoir, Jean Miller sort le canon ! Cette poutre a été lancée à 100 km / h sur cette vitre, à quatre reprises. Pas mal, pour du verre !

Lors d’une tornade ou d’un ouragan, les objets sont parfois projetés à environ 100 km / h.

 

Texte : Sophie Mangado Photos : Joe Alvoeiro/fotografika.ca (photos labo),

Merci à l’entreprise UL de Varennes et à Jean Loubert et Pierre Giesinger pour leur accueil.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

2 réponses à “Un labo qui crée des tornades et des explosions ? Ça existe !”

  1. Philippe dit:

    J’ai bien aimé ce texte, ça m’a toujours fasciné le monde dans les laboratoires et ce texte l’explique très bien alors j’aime bien. 🙂