TAG_Facebook_Pixel
Choisis un thème!

La première vraie image d’un trou noir

10 avril 2019 - Laurène Smagghe

© Event Horizon Telescope Collaboration

 

La toute première vraie image d’un trou noir vient d’être dévoilée ! Cette percée historique a été possible grâce à un réseau de huit radiotélescopes situés un peu partout à travers le monde. Ils ont collecté des informations sur deux trous noirs, dont un au centre de la galaxie M87. Situé à 50 millions d’années-lumière de la Terre, ce trou noir est 1600 fois plus massif que Sagittarius A*.

Tu te demandes peut-être ce que sont ces mystérieux objets célestes ? Pour t’aider à le comprendre, voici une entrevue que le magazine a faite avec Sagittaire A* ! Accroche-toi, ça promet d’être trou… blant !

Entrevue avec un trou noir

 Les Débrouillards : Bonjour ! Euh… où es-tu ? Je ne te vois pas.

Sagittaire A* : Je suis là, pourtant. Ce n’est pas parce qu’on ne me voit pas que je n’existe pas ! Tu sais, je suis un objet céleste vraiment particulier. Je suis un trou noir supermassif dans ta Galaxie, la Voie lactée. Je suis quatre millions de fois plus massif que le Soleil !

Les Débrouillards : Un objet ? Comme… une chaise ?

Sagittaire A* : Mais non ! En astronomie, un objet est quelque chose qui se trouve dans le ciel, mais qui n’est ni une planète ni une étoile.

 Les Débrouillards : Et en quoi es-tu si particulier ?

Sagittaire A* : Je suis très dense, c’est-à-dire très compact. Comme je suis très dense, j’ai une gravité extrêmement puissante, qui absorbe tout, même la lumière… c’est pour ça que je suis noir.

Les Débrouillards : Est-ce que je devrais m’éloigner ? Vas-tu m’avaler ?

Sagittaire A* : Non, n’aie pas peur, je suis quand même à 30 000 années-lumière ! Et puis, je mange uniquement des gaz, des étoiles, des planètes…

Les Débrouillards : Et tu es tout seul ?

Sagittaire A* : Oh non ! Rien que dans la Voie lactée, nous serions 100 millions ! Il y a des micro trous noirs, des trous noirs stellaires, qui font trois fois la masse du Soleil, des intermédiaires… Certains sont supermassifs, comme moi. Les scientifiques estiment d’ailleurs qu’il y aurait un trou noir supermassif dans chaque galaxie.

J’ai des cousins qui sont 10 000 fois plus massifs que moi et qui font la taille du système solaire ! Ce sont des trous noirs ultramassifs, qui se forment quand deux trous noirs entrent en collision.

Les Débrouillards : D’où viens-tu ?

Sagittaire A* : Eh bien, les scientifiques ne sont pas tout à fait sûrs de la façon dont nous, les trous noirs, sommes formés. Une théorie avance que l’on viendrait des premières étoiles, lorsque l’Univers était encore très jeune (à peine quelques millions d’années) et que ces premières étoiles se seraient effondrées sur elles-mêmes.

Les Débrouillards : Mais comment fait-on pour voir les trous noirs s’ils sont invisibles ?

Sagittaire A* : En observant les indices de leur présence. Grâce à leurs télescopes, les astrophysiciens observent les étoiles qui tournent autour de nous. Quand on voit qu’une étoile a toujours le même trajet, c’est qu’elle tourne autour de quelque chose.

Un trou noir accélère la vitesse des étoiles autour de lui, et plus leur vitesse est grande, plus le trou sera grand et compact. Les scientifiques analysent donc les vitesses et les trajectoires des étoiles pour trouver des trous noirs.

De plus, quand un trou noir accrète (mange) de la matière, il brille un peu, ce qui permet de le repérer.

Moi, on m’a trouvé en remarquant qu’une étoile, S2, tournait autour de « quelque chose » sur une période de 15 ans. En 2002, quand S2 est passée tout près de moi, elle bougeait à 5 000 km/seconde, ce qui est extrêmement rapide. Et c’est comme ça qu’on a conclu à ma présence !

Merci à Julie Hlavacek-Larrondo, professeure à la Chaire de recherche du Canada en astrophysique observationnelle des trous noirs.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

Une réponse à “La première vraie image d’un trou noir”

  1. Fred dit:

    C’est un excellent article, merci, j’ai 48 ans et j’ai bien aimé votre présentation du trou noir. Bel exercice.