Choisis un thème!

En vedette : Jacqueline Simoneau

24 août 2020 - Samuel Larochelle

À peine ado, Jacqueline Simoneau a dû faire un choix déchirant entre le plongeon et la natation artistique. Après deux qualifications olympiques, on peut dire que son choix était le bon !

Enfant, quels sports pratiquais-tu ?

Jacqueline Simoneau: Le baseball, le soccer, le hockey et l’athlétisme. En déménageant à Montréal, je suis tombée en amour avec les sports aquatiques, comme la natation, le waterpolo et surtout le plongeon. À la piscine, j’ai vu la plongeuse Émilie Heymans s’entraîner pour les Olympiques de 2008. Ça a été très marquant pour moi !

Comment as-tu débuté la natation artistique ?

Un jour, à huit ans, sur le tremplin de plongeon, j’ai vu une pratique de natation artistique dans un autre bassin. Une nageuse a été lancée dans les airs et elle a fait un saut périlleux arrière avant de retomber dans l’eau. J’ai aussitôt demandé à ma mère d’essayer ce sport.

Et tu as abandonné le plongeon…

Oui, plus tard, quand je me suis retrouvée avec des compétitions dans les deux sports la même semaine ! J’ai alors dû choisir. Une des décisions les plus difficiles de ma vie ! J’ai choisi la natation artistique parce qu’elle combinait plusieurs disciplines : nager, plonger, danser et faire des figures acrobatiques. Et aussi, parce que c’est un sport individuel, en duo et en équipe.

Quelle est ta plus grande fierté en carrière ?

D’avoir participé aux Jeux olympiques de 2016 ! J’en rêvais depuis que j’avais cinq ans ! Et mes deux médailles d’or aux Jeux panaméricains à Toronto, devant un public canadien, en 2015.

 

L’année 2015 avait pourtant mal commencé…

Avec une tendinite au pied droit, à la mi-février, à force de travailler sa flexibilité. Le médicament que j’ai pris m’a causé un ulcère d’estomac. Au début d’avril, durant un camp d’entraînement au Brésil, à 44 °C, j’ai eu un malaise. Direction l’hôpital ! Et en mai, on m’a enlevé les dents de sagesse, quelques semaines avant les Jeux panaméricains. Alors, après avoir remporté l’or en duo et en équipe, je me suis dit que tout était possible !

Quels sont tes objectifs ?

J’espère vraiment que les Jeux de Tokyo auront lieu l’été prochain. Nous sommes déjà qualifiées en équipe et en duo. On vise le top six. Et en duo, je crois même à nos chances de remporter le bronze.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis: