Choisis un thème!

Microbes à l’attaque !

12 septembre 2019 - Annie Labrecque

Les virus et les bactéries causent des maladies infectieuses, comme la grippe et certaines gastro-entérites chez l’humain. Ces maladies sont contagieuses si les virus et les bactéries se transmettent entre les personnes. Selon le système immunitaire de chacun, la maladie frappe plus ou moins fort.

Les virus et les bactéries se reproduisent très rapidement – en quelques minutes ou quelques heures !

Jacques Goldstyn

 

Les microbes nous infectent de deux façons :

Contact direct

Quand on touche une personne infectée, comme Simon qui touche Beppo, le virus ou la bactérie risque de se retrouver sur nos mains, puis d’entrer ensuite dans notre corps par le nez, la bouche, les yeux, la peau blessée ou les parties génitales.

Contact indirect

Certains virus reste en suspension dans l’air avant d’infecter une autre personne. C’est comme ça que Simon a contaminé des élèves qu’il n’a pas touchés. Par exemple, on peut attraper le virus de la rougeole simplement en entrant dans une pièce où un malade est passé. Cette maladie est très contagieuse !

D’autres types de contacts indirects :

  • l’ingestion d’eau et de nourriture contaminées
  • la morsure d’un animal malade
  • la piqûre d’un insecte ou d’une tique infectés
  • le contact avec un objet contaminé

Quelle est la différence entre une bactérie et un virus ?

Une bactérie est une cellule qui se multiplie facilement dans différents environnements. On en trouve partout et en grande quantité dans le corps humain : il y a autant de bactéries que de cellules dans ton corps !

La très grande majorité des bactéries est inoffensive et même très utile. En revanche, plus petit qu’une bactérie, un virus est un parasite. Pour se reproduire, il a besoin des cellules d’un autre être vivant, comme un animal ou un humain.

QUELQUES TRUCS ANTI-CONTAGION :

  • Avoir une bonne hygiène, comme se laver les mains avant de manger.
  • Se faire vacciner.
  • Tousser dans son coude pour projeter moins de microbes dans l’air.
  • Ne pas toucher son nez et sa bouche avec les mains.
  • Utiliser du chasse-moustiques pour éviter les piqûres.

Virus bien connus

C. S. Goldsmith and A. Balish, 2009

VIRUS DE LA GRIPPE
Puissance : moyenne
Symptômes : fièvre, maux de tête et de gorge, toux, fatigue, douleur musculaire.

 

 

 

© Frederick A Murphy/ CDC

VIRUS EBOLA
Puissance : élevée
Symptômes : fièvre, maux de tête, vomissements, faiblesse musculaire, hémorragie (saignement), décès.

 

 

 

© Alissa Eckert – CDC

VIRUS DES OREILLONS
Puissance : faible
Symptômes : fièvre et douleurs aux oreilles..

 

 

 

© Cynthia S. Goldsmith; William Bellini, Ph

VIRUS DE LA ROUGEOLE
Puissance : moyenne élevée
Symptômes : fièvre, toux, conjonctivite (inflammation de l’oeil), rougeurs sur le visage et sur le corps. Des complications peuvent survenir.

Un éternel combat

Les scientifiques ont développé des armes pour combattre les microbes. Par exemple, les vaccins pour prévenir les infections, mais aussi des médicaments, comme les antibiotiques contre les bactéries et les antiviraux contre les virus.

Toutefois, ces armes perdent parfois de leur efficacité. Par exemple, le virus de la grippe mute chaque année. Le vaccin de l’année précédente devient alors inefficace et cela oblige les compagnies pharmaceutiques à développer sans cesse un nouveau vaccin.

De leur côté, des bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques. Malheureusement, il n’existe pas de vaccin qui protège contre toutes les maladies parce que chaque microbe fonctionne différemment. Jusqu’à présent, la variole reste la seule maladie qui a été éradiquée dans le monde.

Les États-Unis et la Russie gardent des exemplaires du virus de la variole dans leurs laboratoires pour des recherches.

Illustrations : Jacques Goldstyn

À lire également : La différence entre épidémie et pandémie

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

Une réponse à “Microbes à l’attaque !”