TAG_manager
Choisis un thème!
Espace publicitaire

Vaccin contre la COVID-19: on répond à tes questions!

17 novembre 2021 - Les Débrouillards

Au Canada, la vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre la COVID-19 a été autorisée. Vous aviez plusieurs questions à ce sujet. Voici les réponses!

*Attention!* Les connaissances scientifiques évoluent rapidement. Les informations sur la campagne de vaccination aussi. Les réponses publiées ici sont à jour au moment de la publication mais peuvent changer par la suite.

Questions sur les vaccins

1. Est-ce que le vaccin pour les enfants a la même dose, la même force, que le vaccin pour les parents?

[16 novembre 2021]

Non. La dose pour les moins de 12 ans est plus petite que chez les adultes (le vaccin Pfizer contient 10 microgrammes au lieu de 30 microgrammes*). Mais comme les enfants sont plus petits que les adultes et que leur système immunitaire est plus actif, c’est suffisant pour être pleinement protégé.

*microgramme = un millionième de gramme, soit un million de fois plus petit qu’un gramme.

2. Est-ce que le vaccin sera pour tous les enfants en-dessous de 12 ans ?

[16 novembre 2021]

Non. Le vaccin Pfizer est conçu pour les enfants de 5 à 11 ans. Celui de Moderna (encore en cours d’évaluation) sera pour les jeunes de 6 à 11 ans. Les études sur les enfants plus jeunes sont encore en cours.

3. Le vaccin est-il aussi efficace chez les enfants que chez les adultes ?

[16 novembre 2021]

Oui. Dans l’étude menée par Pfizer sur les 5 à 11 ans, le vaccin a pu empêcher 91% des infections. Et les enfants produisent autant d’anticorps que les adultes, même s’ils reçoivent une dose de vaccin trois fois plus petite.

4. Aurons-nous le vaccin Pfizer ou Moderna ?

[16 novembre 2021]

Au début, ce sera sans doute le vaccin Pfizer, car la demande d’autorisation a été faite en premier. Moderna a soumis sa demande le 16 novembre 2021, donc la réponse de Santé Canada viendra quelques semaines plus tard.

5. Les enfants auront-ils aussi deux doses?

[23 novembre 2021]

Oui. Le vaccin autorisé (Pfizer) et celui en attente d’autorisation (Moderna) nécessitent deux doses pour être pleinement efficaces, chez les enfants comme chez les adultes. 

6. Si on a eu la COVID-19, est-ce qu’on a quand même besoin de deux doses de vaccin?

[16 novembre 2021]

Au Québec, la santé publique considère que les personnes qui ont eu la COVID-19 ont besoin d’une seule dose de vaccin pour être adéquatement protégées. Mais ailleurs au Canada, il faut recevoir deux doses même si on a déjà eu la COVID-19.

Une personne qui a eu la maladie mais qui voudrait recevoir les deux doses de vaccin (par exemple pour voyager à l’étranger) pourra choisir de recevoir une deuxième dose.

 7. Est-ce qu’on sera protégé s’il y a de nouveaux variants ?

[16 novembre 2021]

« Personne ne peut prédire quels variants émergeront dans le futur, mais le vaccin protège bien contre tous les variants actuels, incluant le variant Delta », dit Caroline Quach, pédiatre et microbiologiste-infectiologue au CHU Ste-Justine.

8. Est-ce que le vaccin contre la COVID-19 est différent des autres vaccins que l’on a pu recevoir avant ?

[16 novembre 2021]

Il y a des ressemblances et des différences. Comme tous les vaccins, celui contre la COVID-19 enseigne à ton corps comment reconnaître le virus. Ainsi, tu auras beaucoup moins de chances d’attraper la maladie. Et si jamais tu l’attrapes, tu sauras mieux la combattre : tu seras donc moins malade, ou même pas malade du tout.

La différence, c’est le moyen utilisé pour apprendre à ton corps comment reconnaître le virus. Traditionnellement, un vaccin contient un virus affaibli, ou encore des morceaux de virus. Dans le vaccin contre la COVID-19, on utilise plutôt de l’ARN messager. Pour en savoir plus, lis notre article COVID-19: Comment fonctionnent les vaccins à ARN messager?

Questions sur le déroulement de la vaccination

1. Est-ce qu’on sera obligé de recevoir le vaccin?

[16 novembre 2021]

Au Canada, aucun vaccin n’est obligatoire chez les enfants. Ni pour la COVID-19 ni pour aucune autre maladie. Si tu as moins de 14 ans, c’est à tes parents de décider si tu te feras vacciner ou non. Les adolescents (14 ans et plus) peuvent prendre la décision eux-mêmes.

2. Y aura-t-il des enfants qui seront prioritaires pour se faire vacciner (asthmatiques, etc.) ?

[16 novembre 2021]

Ça ne sera pas nécessaire car il devrait y avoir assez de vaccins pour tout le monde.

3. Est-ce qu’on se fera vacciner à l’école?

[23 novembre 2021]

Au Québec, certaines écoles organiseront des journées de vaccination. Mais les familles peuvent prendre rendez-vous dans un centre de vaccination, au choix.

4. Est-ce qu’on pourrait recevoir le même vaccin, mais sans se faire piquer?

[16 novembre 2021]

Non. Tous les vaccins autorisés au Canada contre la COVID-19 se donnent par injection. Bon à savoir : « L’aiguille est très fine et fait moins mal que pour d’autres vaccins », dit la pédiatre Caroline Quach du CHU Ste-Justine.

Pour d’autres maladies, comme la grippe, il existe des vaccins sous forme de gouttelettes vaporisées dans les narines.

Et les scientifiques travaillent sur de nouvelles technologies. Dans quelques années, tu pourras peut-être recevoir un vaccin sous forme de pilule. Ou encore, un vaccin sous forme de « timbre transdermique » collé sur ta peau.

Il s’agit d’un petit carré de plastique de 1 cm qui porte des piquants microscopiques (beaucoup plus petits que des piquants de velcro). Ces piquants injectent le vaccin sous la peau et c’est moins douloureux qu’une injection. De tels vaccins sont actuellement testés sur des souris.

5. Est-ce quelque chose sera fait pour les enfants qui ont peur des vaccins ?

[16 novembre 2021]

Oui! Si tu as peur du vaccin, parles-en à tes parents.

Peut-être préférerais-tu te faire vacciner ailleurs qu’à l’école? Ou recevoir le vaccin en étant allongé plutôt qu’assis? Si tu crains la douleur, il existe une crème pour geler la peau avant l’injection.

Lors de la campagne de vaccination des jeunes du secondaire, certains centres de vaccination au Québec offraient même de la zoothérapie : des chiens étaient sur place pour aider à rassurer et distraire ceux qui n’aiment pas les vaccins. Ça vaut la peine de se renseigner!

6. Quels sont les effets secondaires du vaccin pour les enfants?

[16 novembre 2021]

Le vaccin contre la COVID-19 peut causer des inconforts temporaires dans les jours qui suivent la vaccination (douleur au bras, fièvre, fatigue, douleurs musculaires, etc.). Mais les enfants ressentent ces effets secondaires moins souvent que les adultes.

Si tu as ces symptômes, console-toi en te disant que c’est signe que le vaccin fait effet et que le système immunitaire est actif pour apprendre à combattre le coronavirus! Et si tu n’as aucun symptôme après la vaccination ? Ne t’inquiète pas : tu seras quand même bien protégé!

7. Y aura-t-il des effets secondaires à chaque dose ?

[16 novembre 2021]

Pas nécessairement! « Habituellement, les effets sont un peu plus marqués à la deuxième dose qu’à la première. Mais chez certaines personnes, c’est l’inverse. Et d’autres n’ont aucun effet secondaire » dit Caroline Quach.

8. Existe-t-il un vaccin sans effets secondaires ?

[16 novembre 2021]

Non. « Comme avec les médicaments, il peut toujours y avoir des effets secondaires. Mais comme un vaccin agit en prévention, on exige toujours qu’ils soient sécuritaires avant de les offrir à la population » dit Caroline Quach, pédiatre au CHU Ste-Justine.

9. Est-ce que nous aussi, on aura l’application (le passeport vaccinal) ? J’aimerais beaucoup l’avoir.

[16 novembre 2021]

Au Québec, les 13 ans et plus qui veulent aller dans certains lieux publics (restaurants, gyms, spectacles…) doivent présenter une preuve de vaccination. Cette preuve peut être présentée sur papier ou via l’application VaxiCode.

Pour l’instant, le gouvernement québécois ne prévoit pas imposer le passeport vaccinal aux jeunes de moins de 13 ans, donc à ton âge, tu n’auras pas besoin de l’application. Mais rien ne t’empêche de la télécharger si tu le désires!

10. Pourquoi certains veulent se faire vacciner et d’autres non ?

Il y a plusieurs raisons de se faire vacciner : pour se protéger contre le virus, pour protéger les personnes vulnérables autour de nous ou encore, pour se rapprocher de la fin de la pandémie.

Certains hésitent à se faire vacciner car ils ont peur des piqûres. D’autres redoutent les effets secondaires du vaccin. D’autres pensent que le vaccin est inutile pour eux. Ils ne craignent pas le virus : ils se disent que leurs chances de l’attraper sont faibles ou encore, que s’ils l’attrapent, ils ne seront pas très malades…

Actuellement, c’est tendu dans la société. « Certains se fâchent contre ceux qui font un choix différent du leur » déplore Ève Dubé, anthropologue médicale au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval. Mais ce n’est pas en étant agressif qu’on arrive à convaincre les autres…

Souviens-toi qu’à ton âge, ce sont les parents qui décident si leur enfant se fera vacciner. Et vacciné ou pas, tout le monde mérite d’être traité avec respect et gentillesse.

11. Que se passera-t-il si des parents ne veulent pas que leurs enfants se fassent vacciner ? Est-ce que la couverture vaccinale va fonctionner ?

Illustration humoristique du principe d'immunité collective. À gauche, le coronavirus fâché. Au centre une barrière de gens portant chacune un bouclier. À droite, des personnes sans bouclier. À l'avant-plan, la mascotte Beppo dit: "Voilà un virus frustré d'être confiné!"
Les personnes vaccinées aident à protéger les personnes vulnérables ou non-vaccinées en diminuant la transmission du coronavirus. Illustration: Jacques Goldstyn.

 

Selon les sondages, la grande majorité des parents veulent faire vacciner leurs enfants. « D’après les modèles mathématiques, si 60% des 5-11 ans sont vaccinés, on devrait atteindre l’immunité collective » dit Caroline Quach.

12. Comment ça fonctionne, un vaccin?

[16 novembre 2021]

Un vaccin prépare le corps à réagir efficacement en cas d’infection. Quand une personne reçoit un vaccin, son système immunitaire apprend à reconnaître le virus et à le combattre. Comme ça, quand elle rencontrera le vrai virus, son système immunitaire sera déjà prêt à faire face à la menace.

L’avantage est que le vaccin ne donne pas la maladie. Donc on est protégé, sans risquer de tomber malade. Si tu veux en savoir plus, va lire notre texte Vaccin contre virus.

Merci à Cristo, Émile, Rose et aux élèves de Madame Sandra pour leurs questions!

Tu as une question sur le vaccin contre la COVID-19 ou sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans ? Vérifie tout d’abord plus haut si nous y avons déjà répondu. Sinon, pose-la dans les commentaires.

Note:  Ne t’inquiète pas si ton commentaire n’apparaît pas instantanément. Nous lisons et trions tous les commentaires avant de les publier.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

12 réponses à “Vaccin contre la COVID-19: on répond à tes questions!”

  1. simon dit:

    Si on vient juste d’avoir la covid (22 octobre!), est-on mieux d’attendre quelques mois avant de demander la première dose de vaccin? Y a-t-il des risques si on le prend tout de suite?

    • Les Débrouillards dit:

      Salut Simon! Les recommandations précises pour les 5 à 11 ans ne sont pas encore sorties. Mais pour les adultes, on recommandait d’attendre 8 semaines (2 mois) après un diagnostic positif de COVID avant de recevoir le vaccin.

      Il n’y a pas de risque particulier à se faire vacciner tout de suite, mais la protection sera meilleure si on respecte le 8 semaines. (Réponse publiée le 22 novembre 2021)

  2. Justin dit:

    Bonjour est-ce que le moderna ou le pfizer est meilleur que l’autre?

    • Les Débrouillards dit:

      Chez les enfants, seul le vaccin de Pfizer est autorisé au Canada pour le moment. Celui de Moderna est encore en train d’être évalué par Santé Canada pour usage chez les enfants. (Réponse publiée le 22 novembre 2021).

  3. Marjorie dit:

    Bonjour, ma fille de 5 ans traîne un rhume depuis un mois… Elle avait été testé négative au covid… elle tousse gras encore. Comme son système immunitaire travaille fort déjà, dois-je attendre qu’elle soit guérie de ce virus avant de la faire vacciner contre la COVID ?

    • Les Débrouillards dit:

      La réponse de la Dre Caroline Quach, pédiatre au CHU Ste-Justine:

      « Le rhume n’est pas une contre-indication à la vaccination contre la COVID. On recommande, comme pour les autres vaccins, d’attendre si l’enfant fait de la fièvre. Sinon, les symptômes ne sont plus dus au système immunitaire qui travaille fort, mais plutôt à une certaine inflammation qui perdure. »

      Merci de votre question!

  4. Zack dit:

    J’aime bien votre article parce que ça me tente plus de me faire vacciner. 💉💉💉

  5. Mélanie dit:

    Quels sont les endroits pour se faire distraire par les chiens en se vaccinant?

  6. Fanta Mahira dit:

    Comment nous sommes nés ❓

    • Les Débrouillards dit:

      Salut Fanta, nous n’avons pas publié d’article à ce sujet. Demande à ta bibliothèque, ils auront sans doute des livres à te proposer!

  7. Eric dit:

    😡 Je ne veux pas avoir mon vaccin